mercredi 2 janvier 2008

XXY

Encore vu et apprécié un très bon film. Un film argentin de Lucia Puenzo, à peine sorti.

Sujet délicatissime, l'adolescence difficile, la puberté, la découverte de la sexualité d'une jeune hermaphrodite. Excellemment traité et interprété. Belle photo centrée sur les visages et l'intensité des expressions.

C'est l'histoire d'Alex, 15 ans, qui se cherche une identité et un rôle de femme et/ou d'homme dans un corps ambivalent. Ses parents ont choisi l'exil en Uruguay pour fuir une médicalisation excessive de leur enfant, et l'ont élevée comme une fille. Mais l'adolescence amène son lot de problèmes et les regards auxquels il faut faire face se font plus insistants. Encore plus au contact des garçons de son âge et d'un couple de visiteurs. Les parents désemparés sont émouvants d'amour et de compréhension. Le père en particulier, qui réagit en scientifique rationnel jusqu'à ce qu'il se prenne l'évidence en pleine face. Le tout sur fond de grandes plages sauvages, de paysages vert, sable et bleu et de suivi des tortues marines.

C'est subtil, pensé avec intelligence et d'une grande finesse. Jamais voyeur ni brutal, au contraire, centré sur les sentiments, l'identité trouble, et le vécu de la protagoniste. Inès Efron, l'actrice du rôle titre excelle dans son interprétation de la masculinité / féminité ambivalente. Elle est tantôt un garçon dans un corps de fille, tantôt une fille dans un corps de garçon. Incontestablement un gros travail sur le corps et l'expression derrière.

3 commentaires:

M. a dit…

Je n'en avais pas encore entendu parler, mais je note... bien que je n'aille plus beaucoup au ciné ces derniers temps.

M.

tiusha a dit…

comme j'ai pas la télé je vais au ciné :)

lelapingivré a dit…

je suis content de voir que ce film a rencontré un public vraiment touché par la sincérité et la sobriété de cette histoire, comme moi !