mercredi 16 janvier 2008

Soldes, rêveries et projets...

C'est les soldes il paraît. Je suis bien partie pour passer mon tour. Déjà, j'ai presque vidé les caisses avant la fin décembre (les salaires versés le 20 du mois, au final: bof!) et en plus j'ai perdu ma carte de crédit. Je l'ai bêtement oubliée dans une station vélib' après m'être énervée contre la machine qui débitait mon compte en banque sans créditer mon compte vélo. Pas très malin: c'est moi qui ai perdu au jeu. J'attends le nouveau bout de plastique.

J'ai quand même eu envie de faire un peu les magasins ces derniers jours alors je suis allée pêcher des idées d'ameublement et d'équipement ici et là.

Histoire de savoir où aller quand l'heure sera venue de personnaliser mon nouveau chez-moi, un plaisir que je ne me suis pas fait depuis pas mal de temps. Histoire de rêvasser un peu.

Histoire de chercher un peu plus loin qu'IKEA peut-être? Encore que, avec IKEA c'est facile de déménager à l'international: on revend ses meubles d'un côté et puis on les rachète de l'autre, si on veut les mêmes, on les retrouve tous pareils à 200 ou 5000km, si on veut une autre couleur ou une autre forme, pas de problème! En tout cas une chose est sûre: quand on est tout seul la différence coûte moins cher que le déménagement. Le seul hic c'est qu'on est bon pour les remonter.

J'ai traîné un peu dans le coin du Faubourg Saint-Antoine et le long de la rue de Rivoli et qu'y ai-je trouvé...

- un truc que je cherchais depuis la nuit des temps: des étagères taillées pour les livres de poches, moins de 20cm d'espace entre les planches et de profondeur. Elles sont en pin massif, on peut les peindre. Beaucoup plus adaptées que les Billy d'IKEA, pas chères et bien pratiques pour des tas de choses, mais pas pour les livres de poches: il y a plein de place perdue. > Décobois, 42 rue Faidherbe, 75011

- Nouvelle vaisselle pour colorer le quotidien? Vu quelques séries sympas en solde chez 13 à Table. Le magasin vous offre le 13ème couvert si vous en achetez 12. Je me demande si ça marche comme argument de vente, il vaut mieux ne pas être superstitieux... Pas tout-à-fait convaincue, je n'ai rien acheté. Finalement c'était le blanc qui me plaisait le plus, ça j'ai déjà. On verra d'abord ce qu'il reste dans les cartons. Il y avait aussi des assiettes aux couleurs vives et gaies en soldes chez BHV. > 13 à Table, 34 Rue de Rivoli.

- je suis retournée chez Home Trotter. Là-bas j'achèterai presque tout! Jolis petits meubles, tables basses, dessus de lit, coussins, vaisselle. Pour les meubles, ils ont leur propre usine de fabrication et utilisent des bois exotiques importés. Ahlala, il y a un canapé qui me plaît vraiment beaucoup mais il ne rentre ni dans le budget, ni dans l'appartement (ça tombe bien, hein!)... Y retourner dans 10 ans quand mon salaire aura doublé... (on peut toujours rêver) > Home Trotter, 13 rue Daval, 75011 (et aussi dans le 6è et le 17è)

- pour l'inspiration j'ai fait un petit tour chez Maison coloniale, histoire de voir un autre décor. Aucune intention d'y acheter quoi que soit (le vendeur l'a compris très vite) mais parfois cela donne des idées... j'ai vu une bibliothèque très chouette, laquée blanc et bois, 2 colonnes d' étagères simples masquées par une façade coulissante plus design. Très chouette. Pour dans 20 ans, quand mon salaire aura triplé! (on peut encore rêver)

- dans un tout autre genre, les cuisines rouges, c'est chouette... vu en passant chez Conforama, ne me demandez pas pourquoi, mais je voyais ça très bien sur le carrelage jaune citron de la cuisine. En plus ils avaient une table en verre d'un très joli rouge pour aller avec. Bon, on va commencer par le nécessaire et l'essentiel, ce sera déjà un bon début...

Toutes ces questions sur lesquelles il va falloir se décider... IKEA ou pas IKEA (vite vu!), vrai lit ou faux vrai lit, en bas ou en haut, bureau devant la fenêtre ou contre le mur, cuisine électrique ou cuisine à gaz, frigo avec ou sans congélateur, machine à laver qui s'ouvre par le haut ou par devant (franchement, j'ai du mal à comprendre comment le prix d'une machine aussi basique peut osciller entre 200 et plus de 1000 euros)... pfff on n'en sort pas! Il faut être deux pour pouvoir affronter toutes ces décisions!

6 commentaires:

M. a dit…

Pour IKEA, MamanCelib devrait te donner un avis de spécialiste, pour le reste, euh... ben faut voir, mais à te lire ce n'est peut-être pas un mal que tu aies perdu ta CB, parce que sinon... ;)

[oh, je plaisante, hein ]

M.

tiusha a dit…

vu sous cet angle, tu as peut-être raison!

mais IK-truc c'est loin, comment je fais pour y arriver en métro ou en vélib', moi?!

Madison a dit…

Le désaventage d'Ikea c'estq ue sans voiture, c'est chiant... Mais en général j'aime bien car c'est assez joli, relativement solide et pas cher. On en ressort souvent avecx plein de truc qu'on avait pas prévu d'acheter mais c'est toujours un grand bonheur (surtout quand on fini par un hot-dog coca à la fin) :-)

Je note le magasin rue feidherbe pour la pochothèque, ça fait une eternité que j'en cherche une aussi ! Et comme toi, je trouve que Billy acheté il y a 2 ans ne convient pas tout à fait.
D'ailleurs Billy is full, faut que j'achète un truc en plus !

nea a dit…

étant obligée de déménager souvent, je suis une afficionados d'ikea... et je collectionne les notices de montage^^

M. a dit…

Faut te trouver une bonne âme motorisée ;)

M.

tiusha a dit…

toujours à la recherche des bonnes âmes :) Déménagement ou pas.

et une fois que j'en ai trouvé une motorisée, comment je fais pour la convaincre de faire connaissance sur la route d'IKEA?

non parce que je veux bien comprendre que même chez les gens serviables, c'est pas forcément le rêve de tout le monde!