mardi 8 avril 2008

Brick Lane, le film

Comme je le disais l'autre jour, j'étais très curieuse de voir à quoi ressemblerait ce film adapté d'un roman que j'avais bien aimé. Voilà le verdict.


De fait, Rendez-vous à Brick Lane (titre du film en français) est très fidèle à l'histoire originale et la met joliment en images. Un film qui suit le destin d'une fille de la campagne bengalaise donnée en mariage à un homme plus âgé qui habite et travaille dans l'est de Londres, E1, quartier de Brick Lane. Le fil conducteur est peut-être la relation des différents personnages au pays d'origine, souvenir nostalgique de l'enfance pour l'une, imaginé comme eldorado pour l'autre, craint comme un pays arriéré et sous-développé par les enfants, nés en Grande-Bretagne. Le choix de privilégier le regard curieux d'une femme enfermée dans un rôle effacé qu'on lui a assigné et qu'elle respecte reprend ce qui fait la force du roman.

La protagoniste, jouée par Tannishta Chatterjee, est éblouissante. Les acteurs sont bons et bien choisis, les personnages sont assez justes, même si le mari frise la caricature parfois... mais pas tant que cela non plus. La photo est bien réussie, qu'il s'agisse des visages, des images de rêverie du pays natal ou des saris qui déambulent sur fond de brique rouge-brune dans l'est londonien. Evidemment, quand on a lu le livre, le déroulement des événements ne réserve pas de surprise...

En trois mots: plaisant, coloré, dépaysant.

J'ai découvert par la même occasion le Lucernaire, un lieu où l'on peut voir des bons films qu'on a raté pendant les premières semaines de diffusion dans les grandes salles, aller au théâtre (pas testé), acheter des livres, boire un verre pour pas cher ou manger un morceau dans une ambiance décontractée avant la séance. Il y a aussi une galerie d'exposition photo. C'est juste au sud du Luxembourg dans le 6ème, près du métro Vavin et de Montparnasse.
> Le Lucernaire, 53 rue Notre Dame des Champs, 75006.

Merci du fond du coeur pour vos messages de soutien sur le post précédent. Après ce billet un peu lourd à digérer, que le public se rassure, me voici de retour vers des sujets plus futiles... (il me fallait cracher ce que j'avais sur la patate depuis quelques semaines pour arriver à parler d'autre chose et me remettre à écrire, je l'ai lâché là faute d'avoir trouvé mieux à faire)

4 commentaires:

M. a dit…

C'est chouette que l'adaptation ne t'ait pas déçue. Quant au Lucernaire, je n'ai testé que le côté cinéma, mais c'est déjà pas mal ;)

M.

MamanCélib a dit…

Contente que le film t'ait plu... Ca aurait été dommage que tu en ressortes déçue... ;-)

POur ton billet précédent, ça a dû te faire du bien de poser des mots sur tout ce que tu ressentais... et ça fait toujours du bien d'avoir des avis extérieurs et du soutien ! Courage ;-)

Madison a dit…

Le Lurcernaire c'est un peu comme une utopie dans le monde où on vit. Heureusement qu'il y a encore des endroits comme ça ;-)

tiusha a dit…

"une utopie dans le monde où on vit" jolie formule qui correspond bien au lieu en effet :)