mercredi 5 décembre 2007

Blueberry Nights

Ce post aurait aussi pu s'appeler "le jour où je suis (re)tombée amoureuse de Jude Law"... Je sors à peine de "Blueberry Nights" de Wong Kar-Wai. C'est gentil, bien filmé, doux et plaisant. Il y a la charmante Nora Jones pour les uns et le charmeur Jude Law pour les autres alors tout le monde ressort bien content en espérant vaguement trouver une carte postale dans sa boîte aux lettres au retour.

C'est l'histoire de quelques personnages attachants et un peu perdus qui essaient de guérir d'une rupture amoureuse. Et celle d'Elizabeth (Nora Jones) en particulier, qui pour ce faire prend le large pour oublier, avant de mieux revenir retrouver au café du coin le prince charmant qui l'a consolée le soir où tout semblait finir, et en réalité tout commençait (ça, on l'avait compris dès le début)... Dit comme cela, ça fait un peu mièvre, mais avec une belle photo et une belle bande originale on passe un bon moment (et on se repose les méninges). Après trois jours de travail intense, j'avoue que tout ce que je voulais c'était un film facile qui mette de bonne humeur.

6 commentaires:

MamanCélib a dit…

Beaucoup d'avis plus ou moins partagés sur ce film... ça me donne envie d'aller me faire ma propre opinion....

http://mamancelib.over-blog.com/

M. a dit…

Moi ça me tente plutôt, mais je pense que je le verrai dans l'avion...

M.

tiusha a dit…

je n'ai pas non plus dit que c'était un grand film, ne nous méprenons pas!

mais à moins d'être allergique aux films romantiques, je pense qu'on peut y trouver quelque chose (Jude Law... ok, j'arrête : )

pas forcément grand chose à voir avec les films précédents du réalisateur, par contre.

@ M: déjà les vacances? tu as de la chance

M. a dit…

Oui, enfin, c'est un peu compliqué... dans une semaine je pars en "vacances" voir mon fils qui vit avec sa mère au Japon...

M.

tiusha a dit…

Pas facile tout ça j'imagine. Je te souhaite de belles retrouvailles en tout cas

Une Russe à Paris a dit…

Salut Tiusha! J'ai enfin vu Blueberry Nights, et je dois avouer que j'ai bien aimé, malgré quelques longueurs dans les deux épisodes centraux...
Il manque certes quelque chose à ce film sans que l'on sache vraiment ce que c'est...