dimanche 8 juin 2008

Vide-grenier (pêle-mêle)

Les enfants qui se prennent au jeu, en bonimenteurs aguerris:

"La Belle au bois dormant, en cassette! Oui Madame!"
"Deux euros la voiture, et je vous offre Astérix avec!"

La dame et son impressionnante collection de boules de neige, en provenance des quatre coins du monde, une longue table pleine, et qui déborde sur celle voisine:

"Vous savez je fais la collection, mais là on déménage alors j'ai décidé: on n'emmène rien! Tenez, elle vous plaît pas celle-là?"

La boutonneuse:

- Les boutons, vous les vendez par lot ou bien?
- Non aussi individuellement. Enfin je sais pas trop comment les vendre, qu'est ce que vous me proposez?


Le bûcheron de l'intérieur du périp':

"Et la tronçonneuse vous la faites combien?"


L'acheteur insoupçonné, visiblement intéressé par un beau fauteuil stylé qui a l'air bien confortable:

"Non, 1000 c'est beaucoup trop, en dessous de 1000 on peut parler mais là non!"

(et de retourner poser ses fesses dans ledit fauteuil avec un grand sourire mi-épanoui mi-amusé...)

"...vous savez, je suis commerçant moi, j'ai un commerce au bout de la rue"


Je ne faisais que passer...
Ces vide-greniers sont souvent joyeux en ce qu'ils mettent de la vie dans la rue mais je m'effraie parfois de leur popularité, de ce qui s'y vend et s'y achète, de ceux qui n'ont d'autre choix que de venir y étoffer leur garde-robe et d'y acheter les jouets de leurs enfants.

Ces scènes me rappellent trop les marchés du bout de l'Europe.
Qui sont beaucoup moins joyeux, pour le coup.

4 commentaires:

mamancelib a dit…

C'est la foire au tout et n'importe quoi...

Mon souvenir le plus marquant de marché reste indubitablement le marché de Dakar... Déjà, les conditions d'hygiène font frémir, mais quand on voit que les gens viennent acheter la moutarde au verre, par exemple, parce qu'ils n'ont pas les moyens d'acheter un pot... Ca fait froid dans le dos...

M. a dit…

Je ne crois pas que la popularité de ces vide-greniers soit due à la conjoncture, elle a toujours été là je crois.

Garde donc le côté joyeux...

M.

4. a dit…

j'adore aller au marché et faire les vides-greniers... qui quelques fois regorgent de jolis trésors ...

alors qu'est-ce-que tu as acheté ??

Madison a dit…

dis toi que c'est aussi un formidable de redonner vie à certains objets... c'est un peu du développement durable :-)